Actualités

Les impacts de la réglementation REACH sur la filière textile en 2022

En 2007, un règlement européen imposait à la filière textile une série de restrictions relatives à l’usage de substances jugées dangereuses pour la santé humaine et l’environnement : le règlement REACH.

Après des années en vigueur, cette réglementation s’est progressivement renforcée par de nouvelles restrictions et d’une nouvelle blacklist de substances nocives à prendre en compte. Alors, quelles sont les conséquences de ce dispositif européen sur l’édition textile en 2022 ? Tour d’horizon complet avec SourcingDéco.

filière textile

Quelles substances sont visées ?

Le règlement européen REACH (Registration, Évaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals) vise à progressivement restreindre les usages de substances nocives. C’est ainsi qu’en 2020, la présence de substances cancérigènes, mutagènes ou toxiques (CMR) est devenue interdite pour les textiles pouvant entrer en contact avec la peau. 

Avec ce renforcement, le dispositif REACH vise une liste de substances extrêmement préoccupantes : 

  • Les substances cancérogènes 1A et 1B 
  • Les substances mutagènes 1A et 1B
  • Les substances toxiques pour la reproduction 1A et 1B
  • Substances Persistantes, Bioaccumulables et Toxiques  
  • Substances très persistantes et très Bioaccumulables 
Source : ANSES

Réglementation REACH et textile : des conséquences directes difficiles à compenser ?

Consommatrice de produits chimiques dans la composition de ses étoffes, la filière textile se voit poussée à imaginer de nouveaux modes de conception, plus viables et durables. 

De cette réglementation, le mode de fonctionnement du secteur est en plein bouleversement : enregistrement et signalement des substances utilisées par les industriels, meilleure transparence des échanges entre fournisseurs et clients sur les procédés de production, etc.

Pour tout acteur du textile, l’enjeu premier est de trouver des modèles de substitution pour assurer la pérennité du secteur et rentrer dans le cadre réglementaire. 

Les substances ignifugeantes

Utilisés dans la fabrication des rideaux et tissus d’ameublement, les composés anti-feu à base d’ignifugeants bromés ou phosphorés sont pour l’heure difficile à remplacer. Les industriels se retrouvent pris dans une problématique double : respecter les contraintes du REACH tout en fabriquant des produits répondant aux normes de sécurité imposées sur certaines étoffes, notamment pour celles utilisées dans des établissements recevant du public.

filière textile

Les métaux lourds

Colorants, polymères constituant les fibres synthétiques… à de nombreux niveaux, les métaux lourds font partie intégrante de la production de pièces textiles et il n’est pas aisé de trouver des alternatives plus vertueuses. À date, tout l’enjeu réside dans la qualité de fabrication et de traitement du produit final, afin qu’il ne reste que très peu de résidus chimiques dans les polymères.  

Pour autant, la filière textile se montre confiante sur sa capacité à trouver des compromis encore plus favorables grâce à la recherche, la technologie, l’engagement et l’implication de toutes les parties prenantes du secteur.

Tissage Jacquard : retour sur un procédé indémodable

À la fois pionnier d’une méthode de tissage révolutionnaire et témoin d’importantes avancées historiques et sociales, le Jacquard a traversé les âges pour s’imposer comme l’un des procédés textiles les plus techniques, élégants et raffinés.

SourcingDéco vous présente tout ce qu’il faut savoir sur le Jacquard, une méthode qui tisse encore sa toile dans l’industrie textile.

Découvrir

Les exposants