Actualités

Quand l’impression 3D s’invite dans le textile

Dans la mode, le sport, la santé, ou l’aménagement intérieur, le textile 3D imprime peu à peu sa marque. Capable de travailler tous types de maillages pour réaliser une infinité de tissus aux volumes complexes, le procédé apparaît comme une nouvelle alternative de conception prometteuse pour de nombreuses industries.

La technologie d’impression 3D : c’est quoi ?

textile 3d

Extrêmement pratique pour confectionner toutes sortes d’objets à partir de matières plastiques ou composites, la 3D utilise la fabrication additive pour créer de la matière et obtenir l’élément souhaité.  
Avec le textile, la 3D vient remplacer les matériaux plastiques par des fibres textiles classiques, sous la forme de fils.

Textile 3D et méthodes de fabrication

Appartenant à la famille des textiles techniques, le tissu 3D possède une structure complexe, généralement composée de deux couches de fibres textiles espacées par une matière intermédiaire. La performance technique des tissus 3D est intimement liée à leur structure et à leur méthode de création.

Tissage 3D

textile 3d, tissage, toile, textile, textile 3d

Ce procédé donne lieu à des tissus légers et résistants à partir de différentes fibres textiles entrelacées. Le tissage 3D s’effectue à partir des métiers à tisser Jacquard qui réinventent constamment leur caractère raffiné et indémodable. 

En raison de sa robustesse, cette méthode est particulièrement usitée dans le secteur industriel : isolation, étanchéité, mécanique, drainage…

On distingue 3 grands types de tissage 3D : 

  • Tissage orthogonal : croisement de fils de trame (vertical) et de chaînes (longitudinal) complété par une troisième série de fils qui traversent l’épaisseur du tissu de manière horizontale pour renforcer la structure et gagner en matière. 
  • Tissage double paroi : un procédé de conception semblable au velours qui consiste à tisser simultanément deux couches parallèles reliées par des fils en “z” pour créer une matière résistante et flexible.
  • Tissage multicouche : réalisé en tissage de plusieurs couches de fils de chaîne parallèles, le procédé multicouche profite des ondulations textiles créées pour donner plus de volume à la matière. 

Tressage 3D

La méthode diffère du procédé de tissage 3D car aucun fil n’est inséré dans le tissu. Il s’agit uniquement d’un entrelacement de fils en diagonale pour créer des structures plates ou rondes (cordes, câbles). La technologie 3D permet de créer des tresses tubulaires multicouches d’une très grande robustesse.

Tricot 3D

La structure d’un tricot se compose de boucles qui confèrent une grande flexibilité de la maille textile créée. Un aspect malléable / déformable que les créateurs renforcent (ajout de fils, orientation précise des fibres, saut de boucles, ils sont capables d’apporter de la rigidité à la pièce textile et obtenir ce qu’ils désirent.

3D knitted fabric, 2014, © Studio Bouroullec pour la Maison Kvadrat

Le textile 3D, outil complémentaire à la création textile ou innovation radicale venant bouleverser les codes du marché ? Il est pour l’heure bien trop tôt pour le dire.

Les Prochains Événements

Les exposants